mardi, mai 21, 2019
Banner Top

Ce 8 mars, les gazaouis ont manifesté pour le 50ème vendredi consécutif contre le régime de Tel-Aviv. Sur les frontières de Gaza avec les territoires occupés de la Palestine, dits Israël, de violents heurts ont eu lieu et les palestiniens se sont affrontés les militaires sionistes, les mains vides. La journée d’hier était consacrée aux femmes et des milliers de palestiniens dont des centaines de femmes palestiniennes y prenaient part. Les médias mainstream se sont tus aussi bien sur cet événement que sur la mort d’un des manifestants sous la balle des sionistes.

Sur 42 blessés des tirs israéliens de la Grande marche du retour du 8 mars, deux sont infirmières. Ce 50 ème vendredi de colère prouve une chose: Deal du siècle est une mascarade et il ne saura sauver Israël. Une nouvelle équation vient de s’établir entre Israël et Gaza : pour chaque palestinien tué, il y aura une roquette tirée. Ainsi, la colonie d’Ashkol a été prise pour cible d’une attaque aux roquettes dans les heures suivant la mort du manifestant palestinien. La crainte a poussé Tel-Aviv à envoyer ses avions frapper le centre et l’est de la bande de Gaza.

En effet, plusieurs bases de la Résistance palestinienne, dans le nord de la bande de Gaza, ont été ciblées par les chasseurs israéliens, dont une base navale appartenant aux Brigades Izz al-Din al-Qassam, branche militaire du Hamas, d’après le rapport de l’agence de presse palestinienne Shehab News qui précise également que la région de Deir el-Balah à l’ouest de Khan Younes a également été ciblée. La crainte des commandos marines de la Résistance ne quitte pas le régime israélien, commandos qui en 2014 ont réussi à s’infiltrer en Israël et à capturer les soldats israéliens.

Selon le Centre Palestinien d’Information (CPI), les forces israéliennes ont mené quatre frappes aériennes contre le nord, le centre, le sud et l’ouest de la bande de Gaza. Aucun bilan des dégâts n’a pour le moment été communiqué.

Un porte-parole du régime israélien a prétendu que ces attaques étaient menées en riposte aux roquettes lancées depuis la bande de Gaza contre les colonies israéliennes proches de la région.

FOLLOW US

GOOGLE PLUS

PINTEREST

FLICKR

INSTAGRAM

Archivies

Social